Une spectatrice exclue de Cincinnati… parce qu’elle arborait un drapeau ukrainien!

Vidéo
Une spectatrice exclue de Cincinnati… parce qu’elle arborait un drapeau ukrainien!
Capture d’écran Twitter

Le tournoi de Cincinnati, qui a vu cette nuit l’élimination de David Goffin et de Kirsten Flipkens, a été le théâtre d’une vive polémique ce dimanche. Tout ça à cause d’une histoire de drapeau…

Ce dimanche, la joueuse russe Anna Kalinskaya était opposée à sa compatriote Anastasia Potapova sur le court n.8. Une joute remportée par la première citée. Sauf que Lola, une jeune femme pourtant présente au début de la rencontre, n’a pas pu assister à cette victoire. Tout simplement parce que, entre-temps, elle avait été exclue par la sécurité…

En cause : le drapeau ukrainien arboré par la jeune femme. Officiellement, les organisateurs ont déclaré que ce drapeau était plus grand que ce qui était autorisé dans les tribunes (ils ne peuvent pas dépasser 45 cm sur 45 cm, ce qui était visiblement le cas). Toutefois, la jeune femme n’a pas exactement la même version des faits…

Interrogée par un journaliste américain, Ben Rothenberg, après cet incident, Lola a raconté comment tout cela s’est déroulé. Alors que Lola était simplement assise en tribune, le drapeau sur les épaules, l’une des deux joueuses russes aurait été se plaindre auprès de l’arbitre de sa présence. Morgane Lara, l’officielle française qui dirigeait cette rencontre, serait alors descendue de sa chaise pour demander à la jeune femme de s’en aller. « Ce n’est pas sympa de faire ça », a-t-elle argumenté à l’encontre de Lola. « Ce n’est pas sympa non plus d’envahir un pays », lui a rétorqué la dernière citée.

Malgré le soutien de plusieurs autres spectateurs, la jeune femme a été interpellée par un membre de la sécurité, sans obtempérer toutefois. Quelques minutes à peine plus tard, c’est le responsable de ce même service qui est cette fois allé à la rencontre de Lola, lui donnant l’ordre de se débarasser de son drapeau tant qu’elle était dans l’enceinte du stade.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Tennis