Au sprint, Remco Evenepoel remporte une troisième étape au Tour de Norvège (vidéo)

Au sprint, Remco Evenepoel remporte une troisième étape au Tour de Norvège (vidéo)
Photo News

La 5e et avant-dernière étape du Tour de Norvège longue de 181,7 km entre Flekkefjord et Sandnes a permis à Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) de s’imposer au sprint devant le Norvégien Tobias Johannessen (Uno-X Pro), l’Australien Luke Plapp (INEOS-Grenadiers). Un autre Australien Jay Vine (Alpencin-Fenix) a pris la 4e place devant le héros malheureux du jour l’Irlandais Ben Healy (EF Education-EasyPost), 5e, après avoir été en tête.

Le Brabançon avait déjà gagné le 1re et la 3e étape de ce Tour. Il porte à 29 le nombre de ses victoires en carrière, mais ce n’est que la 3e où il ne s’impose pas en solitaire. Ce 7e bouquet en 2022 pour le vainqueur du dernier Liège-Bastogne-Liège est aussi le 25e pour son équipe Quick-Step Alpha Vinyl.

Au classement général, Evenepoel a conservé le maillot jaune de leader et augmenté son avance qui est désormais de 56 secondes sur Vine et 1 : 30 sur Plapp à la veille de l’arrivée.

Après quinze kilomètres, vingt hommes sont partis à l’offensive. Parmi eux, deux Belges : Kamiel Bonneu et Jimmy Janssens. Celui-ci avec Ben Healy et Joel Nicolau essayèrent de prendre les devants mais leurs dix-sept compagnons ne laissèrent pas longtemps leur tentative faire long feu qui était annihilée après le 50e kilomètre.

L’écart avec le peloton culmina à 5 minutes au 100e kilomètre d’une étape balayée par le vent avant de diminuer progressivement. Alors qu’il restait moins de 50 km avant de rejoindre Sandnes le jeune Irlandais de 21 ans Ben Healy passa à l’offensive. Il se forgea une avance de plus de 1 : 15 sur le groupe des attaquants qu’il venait de quitter et qui était assez désorganisé, et de 2 : 30 sur le peloton. Celui-ci absorba la grande majorité des échappés au moment d’aborder l’avant-dernier tour du circuit local (18km de l’arrivée) tandis que l’Irlandais poursuivait son effort en solitaire. Mais une grosse accélération de Tobias Johannessen dans la dernière côte à moins de 4 kilomètres de l’arrivée eut raison de l’effort du dernier échappé. Evenepoel embraya et après avoir repris Healy, à moins de 2000 m de la ligne, lança le sprint en tête et résista au retour des quatre coureurs qui l’accompagnaient.

Cette 11e édition du Tour de Norvège s’achève dimanche à Stavanger d’où le départ sera donné et l’arrivée jugée après 149,3 km. On connaîtra alors le successeur du Britannique Ethan Hayter.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Liège (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Cyclisme