Adrien Trebel sèche un entraînement pour aider Mogi Bayat: pas d’action d’Anderlecht

Adrien Trebel sèche un entraînement pour aider Mogi Bayat: pas d’action d’Anderlecht
PhotoNews

Ce lundi, Het Nieuwsblad a révélé une histoire peu commune : en septembre 2018, Mogi Bayat aurait demandé à Adrien Trebel de sécher un entraînement du Sporting d’Anderlecht en évoquant un rendez-vous gynécologique pour sa femme pour accompagner l’agent à Nantes et convaincre Valentin Rongier de quitter le club pour rejoindre l’Olympique de Marseille. Un service pour lequel le médian français aurait demandé une compensation sous la forme d’un pourcentage de 15 % sur la commission touchée par l’agent en cas de transfert.

Ni pour l’agent via son avocat, ni pour le joueur, cette situation ne semble problématique malgré le fait qu’un footballeur mente à son employeur. Une histoire pour laquelle le Sporting d’Anderlecht ne devrait pas réagir alors qu’elle tente toujours de trouver une solution pour Trebel d’ici le 31 janvier. Mais cela s’avère compliqué.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht