Deux fois plus d’infections au Covid-19 chez les travailleurs

Deux fois plus d’infections au Covid-19 chez les travailleurs

C’est ce qui ressort du dernier rapport de la KU Leuven, de l’UHasselt et du service externe de prévention et de protection, Idewe, qui ont comparé le nombre d’infections dans différents secteurs du pays du 4 au 17 janvier derniers. Le nombre le plus élevé d’infections toucherait actuellement les secteurs culturel, sportif et des loisirs, selon l’étude.

Les données de l’institut de santé Sciensano, associées à celles de la sécurité sociale et du service de suivi des contacts permettent de comparer l’impact du Covid dans les différents secteurs, selon les chercheurs. Les chiffres sont examinés sur la base de l’incidence bimensuelle du coronavirus, c’est-à-dire le nombre d’infections pour 100.000 personnes.

Le secteur de la culture, des sports et des loisirs a enregistré une incidence de 4.403 cas au cours de la dernière période. Les clubs de sport, notamment les clubs de football et les centres de fitness, présentent des taux d’infection élevés. L’enseignement arrive en deuxième position avec une incidence de 4.394 cas, suivie par l’Horeca avec 4.285 cas.

Au sein du secteur de l’enseignement, le secondaire serait particulièrement touché. Une importante hausse des cas d’infections a également été enregistrée auprès des personnes travaillant avec les jeunes enfants, telles que les puériculteurs. Le secteur du transport aérien continue d’enregistrer des infections à un niveau élevé. Selon le rapport, il y aurait davantage de contaminations dans les salons de beauté que dans les salons de coiffure.

Les lieux qui comptent une plus grande concentration de travailleurs présentent également un nombre relativement plus élevé d’infections. « Cela peut être lié au fait que, comme il y a plus de personnes au même endroit, il y a aussi une plus grande propagation du virus », explique le professeur de médecine du travail, Lode Godderis. « Mais il serait également possible que les indépendants se fassent tester moins souvent. »

« Ce qui avait été prédit s’est produit », a indiqué Pr. Godderis. « Le nombre d’infections augmente de manière exponentielle. L’incidence moyenne dans la population active a augmenté de 44 %, par rapport à la période précédente. Le virus se propage donc très rapidement au sein du groupe des personnes actives. Les entreprises doivent se préparer à une pénurie du personnel », a averti le chercheur.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Louvain (Brabant flamand)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique