Les ventes d’immeubles via Biddit toujours plus nombreuses, selon Fednot

Les ventes d’immeubles via Biddit toujours plus nombreuses, selon Fednot
Biddit

Les ventes réalisées grâce à cette plateforme sont en constante augmentation: 7.280 ont été dénombrées en 2021.

En 2021, 17.274 propriétés ont été mises sur le marché via Biddit. Le nombre de transactions est en constante augmentation, observe Fednot, qui trouve beaucoup d’avantages à cette plateforme. On a compté 580 ventes de biens immeubles en 2018, 3.964 en 2019, 5.332 en 2020 et 7.280 en 2021.

«Il y a eu en moyenne neuf enchérisseurs par vente, qui ont fait 60 offres en moyenne. En période corona, Biddit est une plate-forme particulièrement conviviale qui est clairement nécessaire», a indiqué Jan Sap, directeur général de Fednot.

Depuis 2018, les acquéreurs potentiels peuvent enchérir sur des biens en toute discrétion via Biddit, sans dévoiler leur identité aux tiers et sans devoir se déplacer en salle de ventes. Les enchères, toujours contraignantes, peuvent être réalisées manuellement ou automatiquement jusqu’à un montant maximum prédéfini.

L’un des avantages présentés par la plateforme et appréciés des acheteurs potentiels: ils peuvent facilement faire une offre quel que soit l’endroit où ils se trouvent. De plus, un achat via Biddit est rapide et permet aux acquéreurs de prendre possession de leur bien dans les six semaines suivant la cession.

Biddit est également bénéfique pour les vendeurs, qui peuvent discuter au préalable des conditions et du prix minimum avec le notaire, ce qui assure un prix conforme au marché, souligne Fednot.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en CONSO