Deux nouvelles Auberges Espagnoles en soutien aux commerçants bruxellois

Manuela De Almeida gère House of Socks.
Manuela De Almeida gère House of Socks. - Elio Germani

Cinq années après la naissance de la première Auberge Espagnole à Etterbeek et un an après celle de Saint-Gilles, deux nouvelles enseignes ont été inaugurées à Jette et à Woluwe-Saint-Lambert, indique mardi l’agence bruxelloise pour l’accompagnement de l’entreprise, hub.brussels. Ces surfaces commerciales permettent de tester des concepts à moindre coût, avant d’envisager des investissements à plus long terme.

« Ces deux nouvelles auberges espagnoles s’inscrivent dans la volonté du gouvernement bruxellois de développer tout type d’initiative et de dispositif qui permet aux entrepreneurs, commerçants et artisans de tester leurs idées avant de se lancer », explique Barbara Trachte (Ecolo), secrétaire d’État bruxelloise à la Transition économique. « En accompagnant des commerces misant sur l’artisanat et les circuits courts, la Région fait aussi le choix de la transition économique ».

L’auberge espagnole implantée avenue Georges Henri à Woluwe-Saint-Lambert a été pensée pour être itinérante. Elle se déplacera tous les 6 à 7 mois de quartier en quartier dans Bruxelles afin de répondre aux demandes des communes et de tester différentes implantations. Les cellules délaissées seront proposées à la reprise aux entrepreneurs qui les ont essayées. L’espace à Woluwe-Saint-Lambert est actuellement occupé par Slo.li, une boutique de produits et services durables. Cette auberge espagnole s’implantera par la suite sur le territoire de la commune d’Anderlecht de juillet prochain jusqu’à fin janvier 2023.

La cellule commerciale à Jette a été ouverte rue Léon Théodor en novembre. Ses clés ont été confiées jusqu’au 31 janvier à la boutique « D’Almeida - House of Socks », qui propose des chaussettes fabriquées avec des matières nobles au Portugal.

Hub.brussels compte actuellement quattre auberges espagnoles commerciales et un pop-up horeca (Kokotte). Sur les 26 projets sortis à l’essai, 18 se sont poursuivis avec l’ouverture d’une boutique. « Avec ses incubateurs, hub.brussels (...) insuffle l’envie d’entreprendre et de se lancer, tout en limitant les risques, dans un contexte particulièrement incertain pour les commerçants », met en avant Isabelle Grippa, CEO de hub.brussels. « Depuis plus d’un an, notre agence se mobilise pour les publics fragilisés par la crise de la Covid-19 et pour lesquels les obstacles à l’entrepreneuriat sont nombreux ».

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES