Jean-Pierre Pernaut victime d’un cancer: «Plus moyen d’opérer ici…»

Vidéos
Jean-Pierre Pernaut victime d’un cancer: «Plus moyen d’opérer ici…»

Jean-Pierre Pernaut, présentateur emblématique du 13h de TF1 qui a quitté son poste il y a un peu moins d’un an, est atteint d’un cancer des poumons.

« Au mois d’avril/mai, on m’a découvert une petite maladie connue des gens qui fument, et puis on m’a trouvé un petit cancer du poumon. Après des examens en avril, on confirme qu’il y a un petit cancer du poumon. Je l’ai appris au mois de mai », dit-il dans un documentaire dont un extrait a été révélé.

Le journaliste a ensuite confirmé la nouvelle dans une vidéo postée sur Twitter.

« Plus moyen d’opérer ici »

Mais cela va beaucoup plus loin, comme l’a révélé sa femme Nathalie Marquay dans TPMP ce lundi soir.

« Il avait une bronchite sans arrêt, il toussait beaucoup, ‘tu devrais aller faire des examens’, je lui ai dit. Et il y avait quelque chose qui n’était pas très clair. Et le résultat du PET-scan est tombé. Au début on ne pouvait pas faire l’opération car c’était extrêmement dangereux. Finalement, en juillet, on a pu l’opérer du poumon touché à l’hôpital Pompidou. On a passé trois semaines à l’hôpital. Tout s’est bien passé. (…) Je voulais qu’on fasse l’opération car après avoir retiré la moitié du poumon, ils pouvaient analyser et déterminer le type de cancer. »

Et de poursuivre : « En septembre, cela a attaqué l’autre poumon, et c’était beaucoup plus gros. Plus moyen d’opérer ici, donc il a fait de la radiothérapie », explique-t-elle. « Il a terminé pour le moment donc on doit attendre. En janvier, on refera un PET-scan pour savoir où ça en est. »

« Il a un moral d’acier, toute sa famille est auprès de lui. Il se bat. (…) C’est moi qui l’ai annoncé à mes enfants, comme pour le cancer de la prostate. Ils l’ont bien pris, ils me font confiance. Pour combattre la maladie, c’est bien de le dire. On a gagné contre la prostate et le premier poumon. Je ne vois pas pourquoi on ne gagnerait pas contre le second poumon. (…) Le mot cancer ne veut pas dire la mort et ne doit pas être tabou. Ce n’est pas une maladie contagieuse. »

C’est déjà le deuxième cancer que doit affronter Jean-Pierre Pernaut, 71 ans, après avoir battu celui de la prostate. Son combat contre la maladie sera d’ailleurs évoqué dans un documentaire à son nom, diffusé le 9 décembre prochain sur C8.

Sa femme Nathalie Marquay avait, elle, eu une leucémie il y a quelques années.

Aussi en Belgique