Plus moderne et plus proche de vous: voici votre nouveau Sudinfo

Vidéo
Plus moderne et plus proche de vous: voici votre nouveau Sudinfo

Grande nouveauté dans le monde de la presse francophone. Sudpresse change d’identité et devient Sudinfo pour mieux accompagner l’évolution digitale de ses marques. Sudinfo et les titres La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale se réinventent pour offrir une expérience inédite à leurs lecteurs et internautes. Un changement qui se traduit par une refonte des médias qui font votre quotidien : des nouveaux sites Web, une nouvelle identité graphique pour votre journal et le lancement d’une nouvelle application Sudinfo innovante pour smartphone et tablette qui vous permet de retrouver plus simplement l’ensemble vos contenus favoris.

« Nous voulons faciliter l’accès à nos informations et clarifier la présentation de nos différents contenus. Nous voulons également donner un coup de neuf à l’ensemble de nos marques, contenus et supports pour être davantage dans l’air du temps », explique Vincent Brossel, directeur marketing et commercial de Sudinfo. « Nous sommes le seul groupe à disposer à la fois de rédactions et de journalistes aux quatre coins de la Wallonie et à Bruxelles. Ce qui nous permet de proposer des contenus locaux, nationaux et sportifs de qualité. Grâce à nos nouveaux supports, nos lecteurs pourront accéder plus facilement à tous ces contenus. »

Une nouvelle application Sudinfo et une refonte du site pour une expérience enrichie

Depuis ce 26 octobre, l’AppStore d’Apple et le Google Play Store proposent une nouvelle version de l’application Sudinfo. Celle-ci centralise pour nos lecteurs « smartphone et tablettes » toutes les nouveautés et l’ensemble des contenus disponibles auparavant sur l’application Sudinfo, mais aussi toute l’information locale disponible sur nos anciennes applications La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale. Vous retrouvez l’ensemble des contenus que vous appréciez dans un environnement novateur.

Cliquez ICI pour télécharger l’application sur iOS.

Cliquez ICI pour télécharger l’application sur Android.

« Au niveau modernité, cette application propose une navigation en facettes qui permet à l’utilisateur de voyager entre les différents univers comme l’information générale, l’actualité régionale, les sports ou encore le journal numérique. Mais cette application fait aussi la part belle à la vidéo », souligne Florence Collard, directrice digitale de Sudinfo.

Nos sites internet bénéficient également d’un nouveau look et vont évoluer sans cesse dans les prochains mois. L’expérience utilisateur va être fluidifiée et vous permettra de retrouver directement les informations qui vous intéressent.

Une nouvelle identité graphique pour l’ensemble des marques

Depuis ce 26 octobre, nos sites, nos applications et nos journaux se parent d’un nouveau look graphique qui transforme nos différentes marques et supports. Désormais, les titres La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale, s’articulent autour de la marque Sudinfo. « Nous avons choisi de garder les couleurs, le bleu et le rouge, premiers éléments de reconnaissance », explique Gwenaël Hanquet de Minale Design Strategy. « Nous avons décidé de lier la marque digitale avec les titres papiers grâce à des systèmes graphiques et dynamiques. »

Un nouveau journal en avance sur son temps

Le changement d’identité de Sudinfo est également synonyme de refonte en profondeur de notre journal « papier », qui s’articule désormais dans une nouvelle maquette.

« On ne pouvait pas imaginer ce changement sans apporter à nos produits « papier » une nouvelle identité », explique Demetrio Scagliola, rédacteur en chef de Sudinfo. « Pour réaliser ce travail, nous avons été assistés par Grégory Leduc, un designer-editorial spécialiste de la transformation visuelle de journaux, qui a notamment travaillé en France sur la refonte du Télégramme, La Voix du Nord ou encore de La Dépêche du Midi. Nous sommes partis de principes de base : nous restons un journal grand public, local, de proximité géographique et d’intérêt. Mais apportons dorénavant à ce journal davantage de lisibilité, de dynamisme et de modernité. Et nous relevons le niveau qualitatif de cette maquette pour qu’elle corresponde à notre évolution éditoriale ».

Par ailleurs, nos nouveaux journaux sont les premiers réalisés dans une logique de passerelle permanente entre notre site, notre application et notre journal. « Une passerelle qui se traduit dans la maquette et qui s’articule dans les deux sens », ajoute Demetrio Scagliola. « Elle nous permet d’avoir des marqueurs forts, des référentiels locaux. Et par une variation de la mise en page, des images, mais aussi des types de récits, nous briserons la monotonie que peut parfois provoquer la maquette d’un journal. »

SUDINFO REMET LE LECTEUR AU CENTRE DE NOTRE ACTIVITÉ QUOTIDIENNE

Comment résumez-vous le nouveau positionnement de Sudinfo ?

Pierre Leerschool : « Auparavant nous disposions de trois produits : des journaux papiers et des produits digitaux par région. Mais aussi de Sudinfo, le plus grand site gratuit d’informations en Belgique francophone. Aujourd’hui, nous allons garder nos quotidiens papiers, car ils restent très importants et que nous disposons d’un lectorat attaché à ce produit. Mais à côté, nous allons faire de Sudinfo, la première porte d’entrée vers nos produits digitaux, services et contenus, qu’ils soient gratuits ou payants, nationaux ou régionaux ».

Concrètement, comment va se traduire ce nouveau concept pour nos lecteurs et internautes ?

Florence Collard : « Nous réunissons le meilleur des deux mondes. La vivacité, le dynamisme et la réactivité de Sudinfo sont désormais associés à l’excellence et la profondeur de nos produits régionaux. Nous allons conjuguer la force de nos marques, de nos rédactions et de nos informations locales. Sur nos sites, notre application et dans nos quotidiens, vous retrouverez toujours des contenus proches de vos préoccupations. Et nous porterons toujours une attention particulière au sport national et régional ».

Stratégiquement, comment situer les changements ?

Pierre Leerschool : « Nous remettons le lecteur au centre de nos préoccupations. Mais ces changements rédactionnels s’adaptent aussi aux nouvelles habitudes de consommation de l’information. Des habitudes qui ont connu d’importantes mutations ces dernières années. Nos journalistes forment une rédaction unique, qui manipule aussi bien l’écrit que la vidéo en passant par le podcast. Que ce soit en sports, dans l’actualité locale, nationale ou encore dans les faits divers, nous allons proposer de nouveaux formats qui feront référence sur la toile. Enfin, par rapport à d’autres médias, nous nous distinguons car nous sommes de véritables supporters de notre région. Nous accompagnons le développement de nos régions et mettons en valeur tous les talents ! »

Bienvenue au groupe Sudmedia

Parallèlement au rebranding de Sudinfo, le Groupe Sudmedia a été créé. Depuis un an, le groupe Sudpresse s’est agrandi avec l’intégration de nouveaux produits et pour se muer désormais en Groupe Sudmedia. Outre Sudinfo et ses quotidiens régionaux, notre groupe comporte l’hebdomadaire Ciné Télé Revue, véritable moniteur en Belgique de l’actu cinéma, people et leader sur le segment des périodiques d’informations « télé et plateformes de streaming ».

Le Groupe Sudmedia, c’est aussi la presse toute-boîte gratuite avec Vlan, titre historique présent dans l’ensemble de la Belgique francophone, qui permet de maintenir et de tisser un lien social entre les lecteurs et les acteurs économiques locaux, tout en luttant contre la fracture numérique.

Le Groupe Sudmedia, c’est également 7Dimanche, le rendez-vous dominical gratuit de l’information, disponible en boulangerie et dans un réseau de points de vente, qui connaît un succès grandissant.

Enfin, le Groupe Sudmedia, c’est encore de la radio FM avec les réseaux provinciaux MustFM et Maximum, leaders des radios locales en province de Liège, de Namur et de Luxembourg.

SUDINFO, C’EST…

5 quotidiens régionaux : La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale

12 éditions locales : Liège-Basse Meuse, Huy-Waremme, Verviers, Charleroi, Centre, Entre-Sambre et-Meuse, Mons-Borinage, Tournai, Mouscron, Luxembourg, Namur et Bruxelles-Brabant wallon

Un site avec une moyenne de 750.000 visiteurs uniques chaque jour (Le site d’info le plus visité en Belgique francophone)

Une application mobile entièrement renouvelée

150 journalistes et près de 400 collaborateurs

Une audience cumulée de 1.200.000 personnes par jour

«A chaque instant au premier rang», notre nouveau slogan

En radio, en télévision, dans les magazines ou sur les panneaux d’affichage publicitaire, vous tomberez à tous les coups sur notre nouvelle campagne axée autour d’un slogan : « A chaque instant au premier rang ».

Plus que jamais, elle démontre la volonté de Sudinfo et de ses marques de placer le lecteur au centre de ses missions.

Cette campagne de positionnement a été réalisée par Sudinfo en partenariat avec l’agence Strategie. « Ensemble avec Strategie, nous voulions faire transpirer qui nous sommes vraiment, ce qui nous caractérise et nous rend unique, à savoir : notre leadership sur le marché, nos valeurs, notre esprit wallon et notre côté direct et audacieux tout en mettant l’accent sur le plus important, à savoir nos lecteurs et internautes », précise Vincent Brossel, directeur marketing et commercial de Sudinfo.

« Sur base de notre analyse stratégique, nous avons pu définir une nouvelle base-line et une campagne de communication totalement en phase avec le positionnement que nous avons défini ensemble pour Sudinfo. « A chaque instant au premier rang  » de l’actualité est donc la nouvelle base-line de la marque Sudinfo », nous explique Jean-Marie Margreve, CEO de l’Agence Strategie. « Notre concept de communication qui en découle illustre le lecteur Sudinfo au premier rang de l’actualité. Grâce aux journalistes de Sudinfo, basés aux quatre coins de la Belgique francophone, les lecteurs et internautes de Sudinfo sont toujours au premier rang de l’action ! »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Région wallonne
Aussi en Belgique