Quatre personnes tuées à Gand: l’accident n’est pas dû à l’acte criminel d’un tiers

Quatre personnes tuées à Gand: l’accident n’est pas dû à l’acte criminel d’un tiers
Capture vidéo HLN

Il s’agissait d’un accident de la circulation dans lequel aucun autre véhicule n’était impliqué, indique lundi le parquet de Flandre orientale. L’expert en circulation ne peut pas encore confirmer que la voiture roulait trop vite.

La police a été avertie vers 02h30 qu’une voiture avait fait une sortie de route dans la Lys. Les services de secours se sont rendus sur place et les pompiers-plongeurs ont remonté à la surface une voiture dans laquelle se trouvaient quatre passagers, trois hommes et une femme d’origine slovaque. Il s’agissait d’un homme de 33 ans, accompagné de sa petite amie de 35 ans et deux autres hommes âgés de 23 et 26 ans. Le véhicule impliqué était une Peugeot immatriculée en France. Les quatre personnes sont décédées.

L’autopsie a montré que les décès ne sont pas dus à l’intervention criminelle d’un tiers et que les victimes sont décédées à la suite de l’accident et de la noyade.

Un expert en circulation doit déterminer la cause de l’accident, mais son rapport n’est pas encore terminé. Il est clair, cependant, qu’il s’agissait d’un accident de la circulation dans lequel aucun autre véhicule n’était impliqué. Il y a un léger virage à l’endroit où la voiture est entrée dans l’eau, mais on ne sait toujours pas si la vitesse était inappropriée ou excessive.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers