Deux expositions à ne pas manquer rue d’Havré à Mons

Studio 33, à Mons.
Studio 33, à Mons. - D.R.

Dans le cadre de la nuit des musées, vous profiterez également d’une nocturne le vendredi 22 octobre de 19h à 24h.

L’exposition « Résilience » à la St’Artgallery

À l’initiative de l’ASBL Art Culture de Mons. Les deux artistes montois invités sont Philippe Sève et Jozef Duchamp. L’exposition est visible à la St’Artgallery 27, rue d’Havré à Mons.

« Résilience », un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme à prendre acte des événements de manière à se reconstruire d'une façon socialement acceptable.

L’affiche.
L’affiche. - D.R.

Deux artistes ont cette volonté. Une exposition leur est consacrée à la galerie St’ArtGallery à Mons, mélange de nouvelles œuvres issues de cette période de confinement et d’autres représentatives de leurs cheminement artistique et intellectuel.

Deux artistes aux différences fortes!

Philippe Seve est coloré, loquace, volontiers blagueur, exubérant, toujours à l’affût d’un bon jeu de mots. Son travail est basé sur la dérision, du temps qui nous est imparti, des limites à dépasser,…

Témoin de la chance d’avoir vécu sans guerre ni soumission. « Un artiste décapant originaire de Quaregnon dont la poésie, la sensibilité et l’humour transcendent le matérialisme de la céramique, non sans un goût certain pour la virulence des propos.

L’incongruité et les paradoxes sont ses matières préférées.

Récupérateur de ce que la société de consommation vomit, son univers est celui de la publicité, de la bande dessinée, et de la télévision sa terre de prédilection.

Philippe Sève brutalise nos idées reçues et nos lâchetés à grands coups de dérision.

Personnage authentique aux propos acerbes et imagés, il porte un regard critique et sans concessions sur l’aliénation de

notre société, interroge l’Homme et lui demande des comptes. »

Jozef Ducamp est introverti, ayant une interrogation existentialiste sur la vie, une approche assez brute de la terre cuite et une recherche plus minimaliste dans ces pièces monumentales en métal.

Ces influences artistiques sont l’expressionnisme et la rigueur. Chercheur de ses propres limites, il nous entraîne vers nos introspections. Un artiste curieux de tout, dont les valeurs humaines sont intemporelles.

L’exposition « Instants du bout du monde » au Studio 33

Invité le photographe et globe trotter David Dhaen ainsi que des magnifiques sculptures d’art africain qui ont étaient prêtées par l’Essentiel Galerie «La Porte Dogon » Galerie d’Art Africain à Tertre.

D’autres artistes participent à l’expo notamment David Terrazzano, Olivier Bertrand, Embise, Alfredo Longo, Serge Van De Put, Alexandre Nicolas, François Grimoin, François Marquet, Stéphane Braud, Brertrand Lefebvre.

L’exposition est visible au Studio 33, rue d’Havré 33 à Mons.

L’affiche.
L’affiche. - D.R.

A propos de David Dhaen

« Mon nom est David. Je suis né et j'ai grandi dans un petit village en Belgique. Enfant, j'étais fasciné par les cartes du monde et les cultures anciennes. Mais tout a commencé quand j'avais 29 ans. Heureux, mais pas satisfait de mes objectifs de vie. J'ai décidé de quitter ma vie normale et de partir à l'aventure avec mon sac à dos et un petit appareil photo. Un an et demi plus tard, je suis rentré chez moi après avoir parcouru l'Asie du Sud-Est, l'Australie, l'Inde et le Népal et traversé tout le continent africain du nord au sud. Quand je suis revenu, je me suis demandé, est-ce la fin de mes aventures ? Jamais. J'avais de plus en plus envie d'errer... Cette aventure a suscité mon intérêt pour la photographie. Après être rentré chez moi, je suis sorti et je me suis acheté un appareil photo reflex numérique d'occasion. J'ai appris moi-même à l'utiliser. Armé de mon appareil photo, j'ai parcouru le continent américain d’Ushuaïa à l'Alaska pendant plus d'un an. J'ai acheté un nouvel appareil photo et appris de nouveaux trucs et outils. Je suis allé traverser l'Afrique une deuxième fois. Puis sur Istanbul et l'Iran. J'ai continué mes voyages en suivant la route de la soie à travers l'Asie centrale jusqu'en Mongolie, pour finir en Corée et au Japon. La vie m'a donné un nouveau but : explorer le monde et capturer sa beauté naturelle. Notre planète regorge de paysages époustouflants, de diversité culturelle et d'une faune exaltante. Je veux partager cette abondance à travers ma photographie. Presque 10 ans et 98 pays plus tard, je peux seulement dire que je ne suis pas encore satisfait ni fini. Plus concentré sur les gens et leurs habitats naturels, je pense que c'est ma compétence la plus forte pour photographier ».

La Porte Dogon, galerie d'art africain, d'Essentiel Galerie

La galerie « La Porte Dogon » en ligne depuis le 11 décembre 1999 a été fondée par un passionné de l’Afrique et de ses arts. Un lien familial sur trois générations en Afrique centrale lui a permis de tisser des liens profonds et uniques avec les populations africaines.

Tout a commencé en 1982 par l’héritage familial de plusieurs collections d’art africain, et par une vie professionnelle qui l’a amené à parcourir l’Afrique, du Nord au Sud, et d’Est en Ouest.

Ces nombreux voyages lui ont permis d’affiner son goût pour cet art si particulier, lui ont permis de faire de nombreuses rencontres lui donnant la possibilité de récolter nombre de pièces choisies.

L'intention n'est pas de récolter des objets à seul visée esthétique (objets qui pourraient être issus de l’artisanat), mais de vous proposer des objets authentiques dignes des plus grandes collections et musées.

Chaque pièce proposée fait l’objet d’une attention toute particulière. Ainsi, depuis sa sélection jusqu’à son acquisition, un lien est établi avec son propriétaire, ce qui nous permet de connaître « l’histoire » unique de chaque objet récolté « in situ », parfois dans les villages les plus reculés de l’Afrique profonde.

Parallèlement à la récolte sur le terrain, les collections s'étoffent de pièces acquises auprès de collectionneurs privés (très nombreux en Belgique), eux aussi animés par la même passion de l’authentique et de l’hermétique.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE