15.000 manifestants FGTB à Bruxelles contre la loi sur la norme salariale

15.000 manifestants FGTB à Bruxelles contre la loi sur la norme salariale
News

Pétards et percussions font du bruit, tandis que la rue devient rouge, couleur du syndicat. Les manifestants ont mis en route le cortège peu après 11h00. Ils se rendent à la gare du Midi en passant par les boulevards Botanique, Empereur et Pacheco et la gare centrale.

Les trois syndicats avaient prévenu après avoir avalisé l’accord interprofessionnel conclu au sein du Groupe des 10: la loi de 1996 doit être revue.

«La loi sur la norme salariale - dite loi de 96 - impose une véritable camisole de force à nos salaires. Cette loi empêche les syndicats de négocier la part qui revient légitimement aux salaires des travailleurs», affirme la FGTB.

«En 2021, cette loi a montré combien elle était déconnectée de la réalité du travail, en dégageant une marge salariale, tous secteurs confondus, de seulement 0,4%».

«La vie augmente mais les salaires sont bloqués», déplore un manifestant qui travaille pour l’entreprise Coca-Cola. «Quand on entend les salaires des ministres à la télévision, ça fait mal. L’écart se creuse. Nous, nos salaires sont négociés dans une mini-fourchette. Je n’ai pas particulièrement à me plaindre chez Coca-Cola qui est une grosse société, mais on nous en demande quand même de plus en plus et on restructure de plus en plus».

La FGTB veut tirer la sonnette d’alarme

Le syndicat socialiste espère qu’au moins 15.000 personnes participeront à la manifestation nationale contre la loi sur la norme salariale de ce vendredi. Selon Miranda Ulens, secrétaire général de la FGTB, le syndicat veut tirer la sonnette d’alarme lors de cette première manifestation post-coronavirus.

«Nous voulons dire que de plus en plus de gens ont du mal à joindre les deux bouts. Alors que les bénéfices des entreprises ont augmenté de 200% en 20 ans, les salaires n’ont augmenté que de 100% au cours de cette période», a déclaré Mme Ulens.

Pour le syndicat, la manifestation n’est pas dirigée contre le gouvernement dans lequel participent les partis socialistes. «C’est une manifestation contre le fait que les gens pensent que les travailleurs sont subordonnés à l’intérêt économique», a déclaré la dirigeante de la FGTB.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Bruxelles (Bruxelles-Capitale) Nord
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique