Le dossier des faits qui ont précédé la fusillade mortelle de Droixhe reporté

Aslanbek Diretsov a été exécuté à Droixhe, au volant de sa voiture.
Aslanbek Diretsov a été exécuté à Droixhe, au volant de sa voiture. - Montage SP

Les faits principaux s’étaient déroulés avenue de Nancy à Bressoux le 16 avril 2021 vers 17h00. Un jeune d’origine tchétchène avait été pris à partie par un groupe de personnes encagoulées alors qu’il était au volant de son véhicule. Les agresseurs avaient utilisé des battes de baseball pour s’en prendre au véhicule. Le conducteur avait tenté de prendre la fuite, avait heurté des véhicules en stationnement et avait été tué d’un coup de feu.

Ces faits étaient la conséquence de l’affrontement de deux bandes rivales kurdes et tchétchènes. Les événements avaient suscité une importante agitation dans le quartier de Bressoux et avaient été condamnés par la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

L’homicide commis à Droixhe serait le résultat d’une querelle entre adolescents et d’une escalade dans la violence.

Le 15 avril 2021, des jeunes se seraient réfugiés dans une station-service, où ils se seraient ensuite fait tabasser par d’autres individus venus tout casser et molester d’autres personnes. Ces faits auraient alors entrainé les événements tragiques du lendemain.

Les événements qui se sont déroulés le 15 avril 2021 dans la station-service font l’objet d’un dossier distinct. Le tribunal a reporté l’examen de ce dossier à une date encore indéterminée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Liège (prov. de Liège)Bressoux (c.f. Liège)
Aussi en Faits divers liégeois