L’Académie belge de Pédiatrie veut la fin des mesures anti-Covid pour les - de 12 ans

L’Académie belge de Pédiatrie veut la fin des mesures anti-Covid pour les - de 12 ans
Belga

L’Académie belge de Pédiatrie est une organisation regroupant toutes les associations belges dédiées à la pédiatrie et les services pédiatriques universitaires. Après avoir pris connaissance des différentes opinions exprimées au sein de la Belgian Paediatric Covid-19 Task Force, elle demande au gouvernement que les mesures anti-Covid qui s’appliquent encore actuellement aux enfants de moins de 12 ans, soient abolies dans les écoles des régions où l’épidémie s’est stabilisée.

Même si cette abolition comporte un risque selon eux, ils plaident plutôt pour un renforcement des mesures concernant les adultes plutôt que les enfants, en maintenant par exemple l’obligation de porter un masque, en encourageant le travail à domicile ou en généralisant le pass sanitaire. L’idée est pour eux de favoriser la normalisation de l’enseignement pour les enfants de moins de 12 ans.

Concrètement, l’organisation a quatre demandes : ne faire passer un test aux enfants de moins de 12 ans que si le médecin traitant l’a jugé nécessaire. Si un ou plusieurs cas de COVID-19 se sont déclarés en classe, ne faire passer un test qu’aux enfants malades si le médecin traitant l’a jugé nécessaire. Abolir les prescriptions de quarantaine dans les écoles pour les enfants de moins de 12 ans et enfin, abolir l’obligation de porter un masque à l’école.

« Les enfants de moins de 12 ans infectés par le virus du corona sont peu voire pas malades, et présentent une évolution de la maladie comparable à celle d’une grippe », explique l’organisation dans sa lettre ouverte. « Les parents et les enseignants ont eu la possibilité de se faire vacciner. Les enfants de moins de 12 ans ne peuvent pas se faire vacciner actuellement. » Pour les enfants, ces mesures draconiennes sont à court et à long terme, plus délétères que la maladie même, continuent-ils.

« En contractant le virus, les enfants développent une meilleure immunité que s’ils étaient soumis à la vaccination qui n’est pas encore à l’ordre du jour pour eux. Les règles de quarantaine actuelles affectent principalement les enfants les plus vulnérables. Les règles de quarantaine actuelles d’application pour les enfants ont des répercussions sensibles sur la situation économique de leurs parents. Dans la société, la presque totalité des mesures ont été abolies tandis que l’enseignement qui est un secteur facile à contrôler, arrive en dernier lorsqu’il s’agit d’assouplir les règles. »

Pour terminer, ils insistent sur l’importance de certaines mesures sanitaires comme la bonne ventilation dans les classes pour se prémunir non seulement contre le virus du corona mais aussi contre les autres virus respiratoires.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique