Coronavirus: toujours pas d’accord sur la prolongation des mesures de soutien

Coronavirus: toujours pas d’accord sur la prolongation des mesures de soutien
Belga Image

Les mesures expirent le 30 septembre. Les travaux se poursuivront la semaine prochaine, en tenant compte du déplacement du Premier ministre à New York pour l’assemblée générale des Nations-Unies de mercredi à vendredi.

Les mesures visées sont le droit passerelle corona, le chômage temporaire corona, le gel de la dégressivité des allocations de chômage et la prime de 50 euros pour certains allocataires sociaux. Elles concernent plusieurs ministres: Indépendants (Clarinval), Emploi (Dermagne), Intégration sociale (Lalieux).

Plusieurs réunions ont déjà eu lieu, sans aboutir à trouver un consensus. Un clivage entre francophones et néerlandophones subsiste. Le CD&V a encore répété vendredi matin, avant la réunion du «kern» son opposition de principe à toute prolongation générale. Le vice-Premier ministre Vincent Van Peteghem a expliqué qu’il fallait arrêter le «bazooka des mesures générales». «Nous avons fait de nombreux efforts ces derniers mois pour soutenir les entreprises et les personnes. Mais entre-temps, l’économie se redresse», a-t-il dit. Il est toutefois possible d’apporter un soutien ciblé aux secteurs qui continuent à éprouver des difficultés, tels que les secteurs des voyages et des événements, a-t-il ajouté.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique