Intempéries: 56 médecins généralistes impactés par les inondations de la mi-juillet

Intempéries: 56 médecins généralistes impactés par les inondations de la mi-juillet

Dans le détail, 24 généralistes ont été touchés dans la vallée de la Vesdre et de la Hoegne en amont de Trooz, 21 dans la vallée de la Vesdre entre Trooz et Liège et 11 dans la vallée de l’Ourthe entre Aywaille et Tilff.

Le 15 juillet, alors que la phase fédérale de crise était toujours en vigueur, des textes avec des directives post-inondations ont été remis par la Santé publique au service du Centre de crise, a expliqué le ministre. Une évaluation des besoins a en outre été effectuée par les équipes mobiles de l’Aviq «outbreak support teams». En coordination avec l’inspection de l’hygiène fédérale et la Croix-Rouge, du matériel de premiers soins pour faire fonctionner les postes de soins a été fourni. Des containers ont aussi été offerts à certains médecins pour effectuer des consultations générales, via des dons soutenus par la Fédération des Associations de Généralistes de la région Wallonne (FAGW).

En attendant la reprise des activités des cabinets de médecine générale, des permanences médicales ont été mises en place. Une fiche reprenant les pathologies les plus courantes après des inondations et un guide de prévention du stress post-traumatique ont été distribués. Des infirmiers et psychologues de première ligne ont également été mobilisés «avec pour but une réintégration dans le tissu existant.»

Le ministre n’a pas précisé si certains de ces médecins ont pu reprendre leur activité normale.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique