Accident mortel à Coxyde: Timothy, entrepreneur de 35 ans, se rendait chez un ami

Accident mortel à Coxyde: Timothy, entrepreneur de 35 ans, se rendait chez un ami
Facebook Thorso bvba

Dans la nuit de samedi à dimanche, un terrible accident de la route s’est produit à Wulpen (Coxyde). Une Maserati s’est violemment écrasée contre un arbre à grande vitesse, ne laissant aucune chance au conducteur du véhicule. La passagère, elle, était dans un état critique quand elle a été transférée en milieu hospitalier.

Selon les informations du Nieuwsblad, la victime de ce terrible accident est Timothy Serpieters, un célèbre entrepreneur en bâtiment de 35 ans. La passagère de véhicule est sa petite amie, Nikky Q., qui se trouve toujours dans un état grave. « Cette Maserati était la voiture de ses rêves et pas seulement un passe-temps, car il travaillait sept jours sur sept. C’était son premier accident, mais ça l’a immédiatement tué », a témoigné difficilement la sœur de la victime, Deborah Serpieters.

L’impact a été d’une violence rare. La Maserati a été complètement détruite par le choc et Timothy a été éjecté du véhicule puis projeté plusieurs mètres plus loin. Nikky Q., 39 ans, a été désincarcérée par les pompiers et ses jours sont toujours en danger.

Timothy est connu dans sa région comme le fondateur de l’entreprise de construction Stibouw, basée à Furnes. Il a monté son affaire quand il n’avait qu’une vingtaine d’années, en 2007. « Tout le monde était très fier de ce que mon frère avait déjà accompli. Il a travaillé très dur, sept jours par semaine. Il ne s’accordait guère de temps libre. Son travail était son hobby. Il n’avait qu’un seul passe-temps : sa Maserati. Sa voiture de rêve. J’ai aussi vu l’épave et il semble clair qu’il roulait vite. Mais non, Timothy n’était pas un fan de vitesse. C’était son premier accident », témoigne encore Deborah, dévastée.

Timothy et Nikky étaient ensemble depuis seulement quelques semaines, alors que le trentenaire sortait d’une relation de 14 ans. « Nous étions sur le chemin du retour d’Espagne lorsque nous avons entendu parler de l’accident. Papa a dit qu’il n’avait pas vu Timothy aussi heureux depuis un moment », explique encore la sœur de la victime. « Elle le rendait heureux. Ils avaient été invités à dîner avec un ami samedi soir et étaient peut-être en retard. Timothy avait travaillé toute la journée et voulait rapidement ranger son matériel dans son hangar. Il aimait aussi prendre du temps pour sa famille. Il est le parrain de mon plus jeune fils. Il va terriblement nous manquer », confie encore Deborah.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers