La hausse des niveaux d’eau se poursuit pour la Vesdre, l’Amblève, l’Ourthe, la Lesse

La hausse des niveaux d’eau se poursuit pour la Vesdre, l’Amblève, l’Ourthe, la Lesse
Belga

Une montée rapide des niveaux d’eau est constatée dans ce bassin par la direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques qui prévoit une hausse des niveaux au cours de la nuit et en matinée, pour atteindre un pic de crue vers midi jeudi.

La direction générale indique que la situation va s’aggraver en cours de nuit pour la Vesdre et ses affluents. Le service signale en outre que les instruments de mesure ont été affectés par les intempéries et ne permettent plus d’y réaliser des prévisions de débit. Le barrage d’Eupen n’est plus en mesure d’écrêter et est arrivé à sa capacité maximale, annonce encore la DG.

Sur l’Amblève, les niveaux d’eau resteront orientés à la hausse dans la nuit et la matinée.

Sur l’Ourthe moyenne, la hausse devrait ralentir dans la matinée de jeudi mais le pic n’est cependant pas attendu avant la fin de journée. Sur l’Ourthe supérieure, la hausse devrait se poursuivre progressivement au cours des prochaines heures, mais les débordements attendus pourraient y être limités.

La tendance reste aussi à la hausse pour le bassin de la Lesse pour les prochaines heures, et la vigilance reste de mise, recommandent les autorités.

Vigilance aussi pour la Lhomme qui a atteint un niveau maximum jamais enregistré. Si la direction générale évoque une stabilisation, il ne devrait pas y avoir de décrue franche au minimum avant ce jeudi en cours de journée.

Dans la botte du Hainaut, les débits restent élevés pour l’Eau d’Heure bien que des fluctuations soient observées. La tendance générale devrait toutefois s’orienter vers une stabilisation note la direction.

La tendance est même à la baisse pour les bassins de l’Eau Blanche, l’Eau Noire et de Viroin.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique