Bauke Mollema: «C’était difficile mais je suis tellement heureux»

Vidéo
Bauke Mollema: «C’était difficile mais je suis tellement heureux»
EPA

Arrivé en solitaire à Quillan au terme de la 14e étape, Bauke Mollema savourait cette victoire, la première pour sa formation Trek-Segafredo sur ce Tour de France : « C’était difficile mais je suis tellement heureux », a commenté le coureur néerlandais à l’arrivée.

« C’est une superbe victoire. Je suis heureux. L’échappée a mis 70-80 kilomètres à se dessiner mais c’était bien d’être à l’avant. J’ai constaté qu’on ne s’entendait pas très bien dans le groupe de tête. Je me sentais bien, donc je me suis dit qu’il fallait y aller », a précisé Mollema, qui a bouclé les 45 derniers kilomètres en solitaire.

« J’avais de bonnes sensations. Je connais mes qualités et j’y suis allé sans me poser de questions dans la dernière ascension. Au sommet, avec mon avantage, je savais que ça suffirait », a-t-il ajouté.

A plusieurs reprises, l’équipe Trek-Segafredo a tenté sa chance dans ce Tour, passant tout près de la victoire après des tentatives d’Edward Theuns, Kenny Elissonde ou déjà de Bauke Mollema. « On n’a plus personne pour jouer le classement général donc l’objectif de l’équipe était d’aller chercher une victoire d’étape. On est souvent passé tout près », a-t-il glissé, savourant ce succès, son troisième de la saison.

Dimanche, le peloton s’élancera de Céret vers Andorre-la-Vieille pour la 15e étape. Ce sera la première grande étape des Pyrénées de ce Tour de France.

Aussi en Tour de France