Tour de France: malgré une luxation de l’épaule, Geraint Thomas ne renonce pas

Vidéo
@AFP
@AFP

Geraint Thomas a chuté au début de la troisième étape du Tour, lundi, mais il a pu poursuivre sa route. L’épaule du vainqueur du Tour 2018 a été luxée, mais a été remise en place. Il s’est toutefois arrêté lundi soir dans le véhicule médical mobile de l’organisation du Tour pour se faire radiographier. « Cela aurait pu être pire », a déclaré le chef d’équipe d’Ineos Grenadiers, Gabriel Rasch.

Geraint Thomas a été le premier des coureurs du classement à chuter, Robert Gesink a également été impliqué et a dû quitter la course. « L’épaule de Geraint s’est déboîtée », a dit Gabriel Rasch. « Le médecin de course a immédiatement remis cette épaule à la bonne place. Bien sûr, Geraint souffrait beaucoup. Heureusement, il a pu continuer à rouler. Lorsque ses coéquipiers l’ont ramené dans le peloton, il a dû récupérer un peu. Ensuite, il a bien progressé et toute la journée, Castroviejo l’a maintenu hors des problèmes et du vent. Il a aidé Thomas à se mettre en bonne position pour cette finale délicate. Chapeau à « G » pour avoir terminé la course. Je ne pense pas que les dégâts soient trop importants, mais ça fait mal. Par précaution, nous allons faire des radiographies au centre médical de Pontivy.

« Oui, nous connaissions la finale. Avant le Dauphiné, nous avons exploré les étapes, ou du moins les finales des étapes en Bretagne. Les gars savaient ce qu’ils avaient à faire et ont très bien roulé à la fin. Dans l’ensemble, ce fut une bonne journée pour notre équipe, pour Richard Carapaz et Thomas. »

Aussi en Tour de France