GP de Styrie: Verstappen domine de bout en bout et s’impose devant Hamilton et Bottas

Reuters
Reuters

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), leader du championnat du monde de Formule 1, a remporté le Grand Prix de Styrie, 8e manche de l’année dimanche sur le Red Bull Ring de Spielberg en Autriche.

Parti de la pole position, Verstappen a gagné le 14e Grand Prix de sa carrière, à 23 ans. Son poursuivant au championnat Lewis Hamilton (Mercedes) et son équipier Valtteri Bottas (Mercedes) complètent le podium.

Sergio Pérez (Red Bull) et Lando Norris (McLaren) ont pris les 4e et 5e places de ce GP de Styrie, ajouté en cours de saison à un calendrier chamboulé par la pandémie. La Formule 1 reste sur le Red Bull Ring la semaine prochaine, avec le Grand Prix d’Autriche.

Au tiers de la saison (8 courses sur 23 prévues), le duel au sommet tourne en faveur de Verstappen (156 pts), qui compte désormais 18 longueurs d’avance sur Hamilton (138 pts). Le Néerlandais vise sa première couronne mondiale.

Devant des tribunes partiellement remplies (en raison des restrictions liées à la situation sanitaire) mais totalement acquises à sa cause sur le circuit de son écurie, Verstappen a gagné sa 4e victoire cette saison.

Vainqueur en France la semaine dernière, il enchaîne pour la première fois deux succès d’affilée. Et il permet à Red Bull d’enchaîner quatre victoires consécutives, pour la première fois depuis 2013, année de son dernier doublé pilote-constructeur au championnat du monde.

«Incroyable, la voiture était en feu aujourd’hui!», a crié de joie Verstappen, encore dans sa monoplace, avant de monter sur le podium et de saluer la foule.

Après avoir félicité son rival, le septuple champion du monde Hamilton n’a pu que constater : «c’était impossible de rivaliser, ils sont juste plus rapides».

Derrière, les Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc ont pris les 6e et 7e places, se rassurant après un Grand Prix sans point en France. Lance Stroll (Aston Martin), Fernando Alonso (Alpine) et Yuki Tsunoda (AlphaTauri) complètent le top 10.

Aussi en Formule 1