Yannick Carrasco avant Belgique - Portugal: «Difficile de faire un pronostic»

Yannick Carrasco avant Belgique - Portugal: «Difficile de faire un pronostic»
Photo News

A trois jours de la rencontre entre la Belgique et le Portugal, Yannick Carrasco s’est présenté devant les journalistes pour répondre à quelques questions. Les Diables rouges affrontent la Seleçao en huitièmes de finale de l’Euro ce dimanche à 21h.

« On a bien vécu le match d’hier soir, on a regardé l’Euro de près. On va se préparer comme il faut pour se qualifier. Certains le regardent au bar, d’autres dans leur chambre mais on l’a regardé avec plusieurs joueurs hier »

Sur la place de la Belgique dans le groupe B : « Normalement tu as un avantage si tu finis premier, mais c’est maintenant deux fois de suite que nous sommes premiers et que nous avons un parcours difficile ».

Sur la physionomie du match : « Ce sera un bloc bas mais on peut le faire aussi. Ce sera un beau match et on espère pouvoir se qualifier. Notre style de jeu, c’est d’avoir le ballon mais il faudra souffrir. Personne ne peut attaquer pendant 90 minutes. On va devoir gérer le match, souffrir ensemble et mettre nos occasions au fond ».

Sur le Portugal : « C’est un groupe bizarre (le groupe F, ndlr) même quand on regarde la Hongrie. Le Portugal a été fort contre la France mais a aussi souffert contre l’Allemagne. Il est difficile de faire des pronostics car tout se joue en un seul match. »

« Cristiano Ronaldo ne voit le but et que le but, il faudra le tenir en dehors de la surface. Il ne faudra pas laisser d’espace ».

Sur le repos entre les matches : « Je pense que ce n’est pas un avantage d’avoir du repos en plus. Ils ont l’habitude de jouer tous les trois jours, ce sont des joueurs de l’élite donc ils savent enchaîner les matches. On part deux jours avant le match à Séville pour s’habituer à la chaleur ».

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges