Richie Porte remporte son premier Dauphiné, la 8e étape pour Mark Padun (vidéo)

Vidéo
AFP
AFP

Mark Padun (Bahrain Victorious) a remporté la huitième et dernière étape du Critérium du Dauphiné (WorldTour) entre La Léchère-Les-Bains et Les Gets sur 147 km dimanche. Richie Porte (Ineos Grenadiers) remporte lui le classement général.

Un groupe de 19 coureurs était parvenu à s’isoler en tête avec Sander Armée (Qhubeka Assos), Jan Bakelants (Intermarché-Wanty Gobert), Michael Valgren (EF-Nippo), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis), Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), Jorge Arcas, Imanol Erviti (Movistar), Patrick Konrad, Nils Politt (Bora-Hansgrohe), Dorian Godon (AG2R-Citroën), Warren Barguil (Arkea-Samsic), Harry Sweeny (Lotto-Soudal), Mark Padun (Bahrain-Victorious), Julien Bernard, Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Martijn Tusveld (DSM), Pierre Rolland, Franck Bonnamour (B&B-KTM).

Vainqueur de la 7e étape samedi, Padun confirmait sa bonne forme et se débarrassait de ses compagnons d’échappée à 27 km de l’arrivée dans le Col du Joux Plane, col hors catégorie.

L’Ukrainien parvenait à accroître son avance sur le peloton et basculait avec plus de trois minutes d’avance sur les favoris dans la descente vers Les Gets.

Derrière, les favoris se jouaient le gain du classement général et Richie Porte, leader, était esseulé après une chute de son équipier Geraint Thomas dans la descente à 7 km de l’arrivée.

Devant, Padun pouvait lever les bras au moment de décrocher sa deuxième victoire consécutive sur le Critérium du Dauphiné avec 1:36 d’avance sur Vingegaard, 2e, et Konrad, 3e. L’Ukrainien décroche la 6e victoire de sa carrière et remporte par la même occasion le maillot du meilleur grimpeur.

Derrière, Porte profitait du retour de Thomas pour gérer les attaques de ses concurrents pour remporter le Critérium du Dauphiné pour la première fois de sa carrière. Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech) termine deuxième du classement général à 17 secondes de l’Australien. Geraint Thomas complète le podium à 29 secondes de son équipier.

Aussi en Cyclisme