MotoGP: Miguel Oliveira s’impose en Catalogne, Fabio Quartararo pénalisé

Vidéo
AFP
AFP

Le Portugais Miguel Oliveira (KTM) a remporté son premier Grand Prix de la saison, en Catalogne dimanche, devant le Français Johann Zarco (Ducati-Pramac) dans la 7e manche du championnat du monde de MotoGP.

L’Australien Jack Miller (Ducati) complète le podium. L’autre Français Fabio Quartararo (Yamaha), leader du championnat devant Zarco, a coupé la ligne en 3e position mais a été sanctionné de trois secondes et perd une place, finalement 4e.

Au championnat du monde, Zarco n’a plus que 17 points de retard sur Quartararo dans ce duel franco-français inédit. A la 3e place mondiale, Jack Miller double son coéquipier chez Ducati, l’Italien Francesco Bagnaia, seulement 7e dimanche.

Le tenant du titre espagnol Joan Mir (Suzuki), parti 10e sur la grille, a fini 5e, alors que les multiples champions du monde espagnol Marc Marquez (Honda) et italien Valentino Rossi (Yamaha-SRT) ont abandonné après une chute.

« Je n’ai pas les mots, c’est une des meilleures courses de ma carrière », a réagi Oliveira, vainqueur à 26 ans de son 3e GP en catégorie reine et désormais 7e mondial.

« Tout était difficile, entre gérer les pneus et gérer Fabio qui me mettait une énorme pression, qui m’a doublé, j’ai réussi à le doubler à nouveau… C’était une course parfaite, je ne pourrai jamais remercier assez KTM de m’avoir donné une moto aussi performante », a continué Oliveira, deuxième en Italie la semaine dernière.

Zarco s’est lui dit « très content » d’avoir « réussi à garder le contrôle » tout au long de la course.

« Dans les deux derniers tours j’ai eu de la chance car Fabio a eu un problème apparemment, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, donc j’ai pu passer 2e et ensuite essayer de rattraper Miguel mais il contrôlait bien sa course », a continué Zarco, âgé de 30 ans.

Parti en pole mais doublé au départ, Quartararo était à la lutte pour la victoire quand il a eu un problème, se débarrassant ou perdant sa protection pectorale, selon les images de télévision.

Le pilote de 22 ans a fini la course torse nu, la combinaison ouverte. Déstabilisé et en perte de vitesse, il a été doublé par Zarco et a dû couper un virage, provoquant une pénalité.

Jusqu’à 20 % de la capacité totale du circuit de Barcelone-Catalogne, soit jusqu’à 24.000 personnes, ont pu assister à la course, une première cette saison.

De quoi réjouir les pilotes : « c’était incroyable d’avoir du public ce week-end, c’est une sorte de retour à la normale », a savouré Oliveira avant de monter sur le podium.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :CatalogneItalie
Aussi en Moteurs