Finale de l’Europa League: un match dans le match entre Rashford et Moreno

Vidéos
@News
@News

Avec 29 buts marqués cette saison toutes compétitions confondues, Gerard Moreno évolue au meilleur niveau de sa carrière.

Le « Sous-marin jaune » n’avait jamais observé un tel phénomène : le Catalan d’origine, avec 23 réalisations, a battu le record de buts marqués par un joueur de Villarreal sur une saison de championnat.

Après cinq saisons, il n’est plus qu’à un but d’égaler la marque de l’Italo-Américain Giuseppe Rossi (82), le meilleur buteur de l’histoire du club.

« Il grandit Villarreal. Il nous fait nous sentir fiers de ce projet. Gerard est comme Villarreal, humble mais grand », a résumé son entraîneur Unai Emery en conférence de presse, il y a une semaine.

Arrivé en 2010 au club, Moreno (29 ans) a passé l’essentiel de sa carrière professionnelle avec le maillot jaune, entrecoupée de passages à Majorque en prêt (2012-13) et à l’Espanyol Barcelone (2015-18).

En Europa League, il est devenu expert dans l’art de qualifier son équipe pour le tour suivant : en 16e de finale retour, il a signé un doublé contre Salzbourg ; en 8e de finale retour, un autre doublé contre le Dinamo Kiev ; et en quarts de finale contre le Dinamo Zagreb, un but à l’aller, et un autre au retour, pour hisser Villarreal vers le dernier carré.

Muselé par Arsenal en demies et par le Real Madrid samedi pour le dénouement de Liga, il aura à coeur de conclure sa saison sur un coup d’éclat, avec un but en finale contre le grand Manchester United.

Cette saison de tous les records lui a déjà permis de rejoindre la sélection espagnole pour l’Euro cet été (11 juin – 11 juillet), une nouvelle occasion pour lui de conquérir le continent.

Rashford, le soldat

L’Euro, Rashford est aussi sûr de le voir, avant l’annonce de la liste.

Joueur fétiche de Manchester United – il a pris part à 56 des 60 matches officiels des « Red Devils » cette saison, le deuxième total après les 57 rencontres de Bruno Fernandes, – l’Anglais est déjà, à 23 ans, presque une légende de son club formateur, dont il incarne les valeurs.

Avec 21 buts et 15 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, il a porté « ManU », vice-champion d’Angleterre, et a tout donné sur le terrain, jouant même depuis deux ans malgré des douleurs récurrentes à une cheville et une épaule.

Atteint de la maladie d’Osgood-Schlatter quand il était enfant, – une inflammation chronique du genou pendant la croissance – Rashford a jusqu’ici serré les dents, sous l’oeil inquiet et protecteur d’Ole Gunnar-Solskjaer.

« Marcus, on le sait, est quelqu’un qu’on doit protéger. Il était prêt et il est capital pour nous », avait expliqué le Norvégien après la victoire en quart de finale aller contre Grenade (2-0).

Son combat politique hors du terrain pour lutter contre la malnutrition chez les enfants lui a aussi valu une aura sans égale en Angleterre et le titre de « Membre très éminent de l’Empire Britannique » (MBE), la troisième plus haute distinction civile au Royaume-Uni.

Ménagé ce week-end pour une dernière journée de championnat sans enjeu, il fera tout pour remporter sa deuxième C3 (après celle de 2017), avant de se focaliser sur la sélection.

Mais pour que les « Three Lions » montrent les crocs à l’Euro, il va devoir encore serrer les dents.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Membre (c.f. Vresse-sur-Semois)Vresse-sur-Semois (prov. de Namur)

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Europa League