Victoire belge au Tour d’Italie: Victor Campenaerts remporte la 15e étape (vidéos)

Vidéos

Victor Campenaerts (Qhubeka ASSOS) a remporté la 15e étape du Tour d’Italie cycliste, qui a relié Grado à Gorizia sur 147 km dimanche.

Une chute massive a poussé les organisateurs à neutraliser l’étape après quelques kilomètres seulement. Principales victimes de ce crash, l’Allemand Emanuel Buchmann (BORA-hansgrohe), 6e du général, l’Erythréen Natnael Berhane (Cofidis), 131e du général, et le Néerlandais Jos van Emden (Jumbo-Visma), 99e du général, quittaient la course.

Une course neutralisée

Un nouveau départ était donné après plusieurs dizaines de minutes de course neutralisée. Le Portugais Ruben Guerreiro (EF Education – Nippo), 15e au général, également impliqué dans la chute, repartait mais devait abandonner plus loin dans l’étape. Une étape dont l’Italien Giacomo Nizzolo (Qhubka ASSOS), champion d’Europe et vainqueur de la 13e étape vendredi, n’avait pas pris le départ.

Aussitôt le nouveau départ donné, un groupe de quinze coureurs, dont quatre Begles, prenait la poudre d’escampette. Les fuyards avaient pour nom Dries De Bondt et Oscar Riesebeek (Alpecin-Felix), Simone Consonni (Cofidis), Lars Van Den Berg (Groupama-FDJ), Quinten Hermans (Intermarché Wanty-Gobert), Stefano Oldani (Lotto-Soudal), Dario Cataldo et Albert Torres (Movistar), Nikias Arndt (Team DSM), Victor Campenaerts, Max Walscheid et Lukasz Wisniowski (Qhubeka-Assos), Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Juan Sebastian Molano (UAE Team-Emirates).

15 fuyards

Le peloton laissait filer et les échappés prenaient une douzaine de minutes d’avance. La tension montait dans le groupe de tête à l’approche de la 4e et dernière ascension du Gornje Cerovo (4e cat), la principale difficulté de la journée. Sous l’impulsion de Victor Campenaerts, un trio de tête se formait à quelque 20 km de l’arrivée, le Belge étant accompagné par Torres et Riesebeek.

Alors qu’une pluie battante faisait son apparition en fin de course, les trois hommes de tête se créaient un avantage d’une trentaine de secondes sur les autres échappés.

Un duo final

Torres lâchait prise au sommet du Gornje Cerovo, laissant le Belge et le Néerlandais filer vers la ligne, suivis par un groupe de six poursuivants (Hermans, Vanhoucke, Arndt, Molleman, Cataldo et Consonni) à une quinzaine de secondes.

Campenaerts et Riesebeek résistaient et se disputaient la victoire dans un sprint à deux, enlevé par Victor Campenaerts. L’Allemand Niklas Arndt (Team DSM) a pris la 3e place à 7 secondes devant l’Italien Simone Consonni (Cofidis) et Quinten Hermans (Intermarché Wanty-Gobert).

Victor Campenaerts, détenteur du record de l’heure, a enlevé le 8e succès de sa carrière sur route, le second dans une course en ligne après sa victoire dans la 4e étape du Baloise Belgium Tour en 2019.

Aussi en Cyclisme