Coronavirus: la FWB met à son tour sur pied un fonds de garantie pour les festivals

Illustration
Illustration - Belga Image

Le dernier comité de concertation (Codeco) a offert des perspectives pour la tenue de grands événements culturels de masse cet été.

La situation sanitaire pouvant encore évoluer en tous sens d’ici là, de nombreux organisateurs redoutent toutefois de devoir annuler leur événement en dernière minute au risque de perdre les frais qui auront déjà été engagés. C’est pour répondre à ces inquiétudes que le fonds de garantie est mis sur pied.

Celui-ci vient compléter les autres mesures déjà décidées par le gouvernement de la FWB pour soutenir les festivals, comme le maintien de leurs subsides pour 2020 et 2021 (avec possible majoration de 20 %), ainsi que la mobilisation de 1,5 million d’euros pour une cellule spécifique « festival ».

« La question du maintien des festivals et des activités culturelles de plus grande ampleur est cruciale dans la perspective de cet été où la population et en particulier la jeunesse va avoir un besoin vital de lien social, de culture », estime la ministre de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo).

L’absence de mécanisme de garantie en FWB avait été dénoncée au lendemain du dernier Codeco par les organisateurs de festivals francophones. Ceux-ci avaient notamment pointé l’aide apportée par le gouvernement flamand à leurs homologues du nord du pays.

Dès février dernier en effet, le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) avait annoncé une série de mesures pour soutenir le secteur des festivals.

Une enveloppe de 60 millions d’euros avait ainsi été débloquée pour permettre aux organisateurs de festivals de lancer les préparatifs de leurs éditions 2021, dont 50 millions d’euros d’avances remboursables en cas de tenue de l’événement et 10 millions d’euros spécialement dédiés aux dépenses structurelles à caractère sanitaire.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique