Réouverture de l’Horeca: les zones de police du BW dressent un premier bilan positif

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Belga

Ce premier week-end de réouverture pour le secteur de l’Horeca s’est plutôt bien déroulé dans l’ensemble. Au lendemain de cette reprise tant attendue par un secteur entier, les différentes zones de police du Brabant wallon se disent satisfaites. Si on a pu voir quelques débordements ci et là, notamment du côté de Bruxelles, dans la jeune Province, le bilan de ces deux jours est plus que positif, en espérant que cela dure…

À Wavre, le chef de corps de la zone de police annonce un bon respect des normes sanitaires et aucun débordement à signaler. « Les horaires ont en grande majorité été respectés. S’il y a eu quelques écarts, c’était de maximum de 20 à 30 minutes. C’est donc une très bonne nouvelle ! », estime le Commissaire Evrard.

Des patrouilles préventives et des dispositifs policiers adéquats ont été déployés du côté de Braine-l’Alleud et dans l’Ouest de la Province afin d’accompagner cette réouverture. Et cela a porté ses fruits ! « Un dispositif policier a été mis en place samedi et dans une moindre mesure dimanche. Tout s’est bien déroulé, il n’y a eu aucun incident. Les terrasses ont été fermées à temps », assure le chef de corps de la zone de police Brabant wallon Ouest.

« Nous avons juste eu un appel pour nous signaler un concert au Monty à Genappe. Mais il s’agissait d’une répétition donc il n’y avait pas d’infraction. Sinon, rien de particulier », nous indique-t-on du côté de la zone de police Nivelles-Genappe.

À Waterloo et dans l’Est de la Province, on nous parle d’une réouverture des terrasses très « calme ». « Globalement, tout s’est bien déroulé, il n’y a pas eu de souci. Les tenanciers, gérants et autres ont bien appliqué les protocoles. Et la clientèle, dans 99,9 % des cas, s’est bien comportée », nous glisse-t-on du côté de l’Est de la Province.

En ce qui concerne la réouverture de l’Horeca du côté d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, rien à signaler non plus. « À Louvain-la-Neuve, c’était bien bondé, partout. Mais nous n’avons pas eu d’appel ni de débordement. Il y a deux semaines, la police de la zone avait fait le tour avec la police de quartier pour voir avec les restaurateurs où il était possible d’accroître la superficie des terrasses mais dans l’ensemble, ça s’est bien passé », conclut le Commissaire Lagrange, de la zone de police d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW