Le Standard est le deuxième à faire le plus confiance aux joueurs formés au club

Nicolas Raskin et Michel-Ange Balikwisha portent le Standard cette saison.
Nicolas Raskin et Michel-Ange Balikwisha portent le Standard cette saison. - Photo News

Plus que jamais, le Sporting d’Anderlecht donne la chance à ses jeunes. « Trust the process », répète à l’envi Vincent Kompany, l’entraîneur des Mauves. Et force est de constater que, cette saison-ci, ça marche. En utilisant et en mettant en valeur les jeunes de Neerpede, Anderlecht monte en puissance au fil des semaines et s’est même qualifié pour les Playoffs 1. Ait El Hadj, Kana, Verbruggen, Sambi Lokonga, Verschaeren… : la jeunesse anderlechtoise brille.

D’ailleurs, selon une étude de l’Observatoire du football CIES, il en ressort que le Sporting d’Anderlecht est le club belge qui fait le plus souvent confiance à ses joueurs formés dans son centre de formation. Au sein du noyau, douze éléments ont été formés à Neerpede (au moins trois saisons entre 15 et 21 ans), ce qui représente un taux de 32,47 % des minutes disputées cette saison. Aucune autre équipe en Belgique ne fait mieux à ce niveau-là : une preuve supplémentaire que l’académie mauve recèle de talents, prêts à évoluer au sein de l’élite.

En seconde position de ce tableau, on retrouve le Standard, qui a choisi ces dernières semaines de lancer quelques jeunes dans le grand bain. Si certains éléments, comme Bodart ou Balikwisha, ont déjà prouvé leur valeur, d’autres jeunes arrivent tout doucement dans le groupe, comme Calut, par exemple.

Au total, ils sont neuf joueurs formés en bord de Meuse pendant au moins trois saisons entre 15 et 21 ans à avoir disputé au moins une minute en championnat cette saison : Arnaud Bodart (2.970 minutes disputées en championnat cette saison, ce qui en fait le Liégeois le plus utilisé), Nicolas Raskin (2.341 minutes), Michel-Ange Balikwisha (1.626 minutes), Hugo Siquet (1.198 minutes), Mehdi Carcela (1.088 minutes), Mergim Vojvoda (270 minutes), Damjan Pavlovic (255 minutes), Alexandro Calut (59 minutes) et William Balikwisha (12 minutes).

Notons que Samuel Bastien, Zinho Vanheusden, Abdoul Fessal Tapsoba, Obbi Oulare, Allan Delferrière et Joachim Carcela auraient pu faire partie de cette liste, mais leur passage au sein du centre de formation liégeois n’a pas duré assez longtemps, ou c’était avant leur quinzième anniversaire. Critères remplis par Jean-François Gillet, mais le portier n’a pas disputé la moindre minute en championnat cette saison…

À ce « petit jeu », on remarque que le taux de minutes disputées par les joueurs formés (9) à l’académie liégeoise est de 24,08 %. Soit moins que le rival bruxellois, mais bien plus que les autres formations du G5. Les Rouches ont également de quoi se consoler en regardant ce classement au niveau européen, où ils sont devant de célèbres écuries, comme l’Olympique Lyonnais (21,2 %), Arsenal (20,1 %) ou encore le Milan AC (17,8 %).

Ainsi, le Club de Bruges arrive en quatrième position (14,76 %), Genk au sixième rang (11,20 %), tandis que Gand est 16e (0,10 %). De son côté, le Sporting de Charleroi est huitième avec deux joueurs dans son noyau qui représente 9,37 % du temps de jeu total. L’Antwerp, lui, est neuvième avec 8,53 %.

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Standard