Villers: un chargement de 35 tonnes mal attaché sur un camion

La cargaison était mal arimée.
La cargaison était mal arimée. - D.R.

Belle prise pour la zone de police Meuse-Hesbaye et la WPR (police des autoroutes), ce vendredi matin. Un contrôle poids lourds était organisé rue le Marais à Villers-le-Bouillet : 18 camions et 18 remorques, dont 2 ADR (transport de produits dangereux) et 2 transports exceptionnels ont été épinglés. Et c’est parmi cette dernière catégorie que les policiers présents sont tombés sur du « lourd ».

En effet, un convoi exceptionnel présentait un chargement de… 35 tonnes ! Le hic, c’est que celui-ci était mal arrimé. Entendez plutôt qu’il était très mal accroché. « De simples chaînes, non-conformes aux normes, avaient été utilisées et attachées à des endroits tout à fait inutiles et illégaux. Aucun pont d’ancrage n’était présent. Autant dire que cette infrastructure n’aurait jamais empêché le chargement de glisser », a expliqué l’inspecteur William Tiri, de la WPR.

En cas d’accident, de freinage soudain ou dans un virage mal géré, le chargement risquait tout bonnement de… tomber du camion ! Imaginons un seul instant qu’un autre véhicule ou qu’une personne même puisse trouver au mauvais endroit au mauvais moment et la situation tourne au drame.

« Il s’agissait ici d’une machine dite ‘laminoir’, utilisée dans le milieu de la sidérurgie, et qui devait être livré à Anvers en vue, par bateau, d’être emmené en Turquie. 35 tonnes, c’est énorme. Sans compte que le camion en question présentait aussi des défaillances au niveau de ses freins. »

La société de transport a ici écopé d’une amende de 174 (qui, à partir du 20 mai, s’élèvera à 1.000€). L’entreprise a également dû affréter deux grues, venues de Flandre, pour déménager la marchandise de ce camion vers un poids lourd, cette fois, adapté. Une opération menée sur le parking de la société Ausloos.

En parallèle, plusieurs autres infractions ont été relevées : 3 pour défauts d’assurance, 1 pour dépassement du temps de conduite, 3 en rapport avec l’efficacité des freins, 1 pour non-port du contrôle technique et 4 P.-V. relatifs à l’état général du véhicule.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers